Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil

Actualités

Statistiques

SOS violence conjugale a du fermer ses portes dans le 04, mais...


  

Publication de la recherche-action sur l'impact des représentations individuelles des professionnels dans l'accompagnement des victimes de violence conjugale.


Une analyse des questionnaires remplis par des policiers, gendarmes, médecins, travailleurs sociaux, militants associatifs féministes des Alpes de Haute-Provence.


Pour sortir de la pensée unique en matière de lutte contre les violences conjugales, lire les premières pages en cliquant sur la couverture ci-dessus.

  

Statistiques nationales


Les statistiques disponibles sont issues de l’enquête nationale sur les violences envers les femmes (ENVEFF) publiée en octobre 2001. Cette enquête pointe que :


1 femme sur 5 est victime de violences conjugales au cours de sa vie.

1 femme sur 10 a été victime de violences conjugales au cours de l’année écoulée.

La violence conjugale tue une femme tous les 6 jours.


- La fréquence des violences subies est homogène selon les catégories socio-professionnelles ;

- Les femmes les plus jeunes (20 / 24 ans) sont environ deux fois plus exposées que leurs aînées ;

- Les personnes qui, enfants ont supporté des sévices, sont 4 fois plus que les autres, victimes d’agressions sexuelles ou physiques dans leur couple au cours des 12 derniers mois ;

- La probabilité d’avoir été hospitalisé est significativement plus élevée lorsque les femmes ont subi des agressions ; elles sont plus nombreuses à prendre des médicaments psychotropes, leur appréciation de leur santé est moins bonne.


- C’est dans la vie de couple que les femmes adultes subissent le plus de violences physiques, psychologiques et sexuelles ; tous les groupes sociaux sont exposés, les inégalités socio-économiques sont cependant des facteurs aggravants, notamment le chômage.



Statistiques départementales


L’examen des chiffres dans les départements français montre qu’ils sont relativement homogènes, quels que soient les critères étudiés et les différences géographiques et économiques interdépartementales.


En 2002, dans le 04, plus de 80 plaintes ont été déposées dans les services de Police et de Gendarmerie (La partie visible de l’iceberg…)


Une plainte sur 2 dans le département est déposée dans le cadre de la violence conjugale.


Le pourcentage de violence conjugale par rapport aux plaintes déposées par les femmes dans le département a augmenté  en une année de 40 à 48 %


En zone gendarmerie, un incident caractérisé par la violence conjugale a lieu une nuit sur deux.


177 des entretiens au Centre d’information des Femmes concernaient des situations de violence conjugale.

Commander l'ouvrage ICI